samedi 26 janvier 2008

Conférence UTLA : la prochaine c'est vendredi !

Paysans de montagne : du fantasme à la réalité

Par Madame Bérot, écrivain et éleveur dans les Pyrénées
Conférence organisée par l’UTLA, le 1er février 2008 à 17h 30


Journée de randonnée en montagne. On distingue au loin un berger appuyé sur son bâton, son chien couché à ses pieds. Les brebis sont dispersées un peu plus haut, sur fond de sommets enneigés. Carte postale grandeur nature. Impression intense de liberté, de vie idyllique.

Semaine de vacances en chambres d'hôtes à la ferme. Les enfants découvrent les animaux, les parents se détendent. Il fait beau. Le soir on est nombreux à la table commune, on discute avec l'agriculteur, le repas est chaleureux. On se sent bien, la vie est douce. A la fin de la semaine, on a l'impression de quitter un bout de paradis.

Au détour d'un chemin minuscule, sur la pente, une petite ferme isolée. Calme absolu. La montagne pour seul vis-à-vis. S'il fallait représenter la sérénité, ce serait cela.

Et pourtant?

Pourtant il y a loin de l'image que gardera celui qui ne fait que passer par la montagne pyrénéenne à la réalité de celui qui vit avec ses bêtes cette montagne au quotidien.

La neige qui n'en finit pas. L'herbe d'avril qui se fait attendre. La sécheresse qui brûle tout. La bête blessée, malade, qu'il faut essayer de sauver. La paperasse qui s'accumule. Les primes honteuses sans lesquelles on ne peut pas survivre. La fatigue. Les détails du quotidien qui ne laissent aucun jour de relâche.

A la télé, au même moment, on cause 35 heures et RTT.

Décalage.

Pourquoi le citadin, le vacancier, idéalisent-ils la vie du petit paysan de montagne ? Pourquoi celui qui passe ne voit-il que l'aspect facile du métier et non les difficultés ?

En étudiant comparativement l'image fantasmée et la réalité crue de la vie du paysan de montagne, nous essaierons de comprendre les raisons du rêve de "vie naturelle" et en quoi le paysan montagnard en est (malgré lui !) l'incarnation.
Nous montrerons comment l'incompréhension entre le monde paysan et le monde urbain peut conduire à des déchirements et des conflits parfois violents ; l'exemple des dernières réintroductions d'ours dans les Pyrénées en étant une flagrante illustration.
Nous parlerons enfin de ceux qui osent tenter le rêve en changeant de vie, et de leurs espoirs et désillusions après quelques années d'expérience.

2 commentaires:

sybille a dit…

BON COURAGE pour la cyber-conférence !!
moi je serai sur la route !!
pour aller chercher mon perroquet !!!

Cyber-base Lembeye a dit…

Bon, dès qu'il est à la maison, je compte sur une vidéo de présentation de l'animal !